Bien préparer son intervention


Préparation avant l’intervention :
Vous devrez signaler mon équipe, ainsi qu’à votre médecin traitant et à l'anesthésiste, tout problème de santé récent. Il est important de préciser votre traitement actuel complet et de signaler toute allergie connue. Pour réduire au minimum le risque infectieux, l’Equipe Chirurgicale vous demande de prendre les PRECAUTIONS suivantes :

Les jours qui précèdent l’intervention :
Etapes à suivre pour bien préparer son interventionVous ne devrez présenter aucune infection dans les 10 jours qui précèdent votre intervention (grippe, angine, panaris, infection urinaire ou de la peau, abcès dentaire, sinusite, toux grasse…). L’apparition d’une infection doit conduire au report de l’intervention. Signaler tout problème infectieux avant l’opération, au chirurgien et à votre médecin et faire les examens complémentaires nécessaires. Consulter votre dentiste pour la réalisation d’un bilan dentaire à la recherche d’un foyer infectieux éventuel qui devra alors être traité avant l’intervention. Une consultation auprès d’un médecin ORL sera peut-être nécessaire. Elle permet également d’écarter une infection silencieuse. Dans tous les cas, veillez à respecter les consignes préparatoires qui vous ont été délivrées à la consultation.

L’intervention
Elle consiste à réaliser une très petite incision du gros orteil.


La bosse osseuse sur le côté du pied est ainsi rabotée à l’aide d’une fraise sous contrôle radioscopique. Rarement ce geste est suffisant pour corriger la déformation.


Dans des cas où la correction doit être plus importante, il faut effectuer une réduction des déformations osseuses (l’ostéotomie). Ce geste permet un réalignement de la tête du métatarsien dans l’axe du pied. Ceci est également réalisé à l’aide de fraise sous contrôle visuel et radioscopique.


Il peut être nécessaire de réaliser d'autres incisions, notamment pour les orteils adjacents.

Il faut réaliser une autre petite incision afin de libérer les tendons et les ligaments qui relient la phalange au métatarsien. Ce geste va permettre d’enlever toutes les adhérences et les rétractions responsables de la mauvaise position du gros orteil.


Une troisième petite incision complémentaire est alors réalisée au niveau de la phalange afin de réduire la déformation osseuse, ce qui va finaliser la ré-axation du gros orteil. Ce geste est également réalisé à l’aide de fraise sous contrôle radioscopique. Il peut également réaliser d’autres incisions pour les orteils adjacents.



 

Il est procédé à la fermeture des incisions par des points de sutures.  La confection  du pansement est capitale car c'est lui qui permet de maintenir les corrections osseuses réalisées. Il sera laissé en place 3 semaines. Ce pansement ne doit pas être mouillé, sali, ou retiré.

VIDEO - Ostéotomie percutanée
(cliquez sur l'image pour la visionner)